mercredi 6 février 2008

Avanie et Framboise

Alors ça si c'est pas un titre idiot je ne m'y connais pas (et je peux vous dire qu'en ce domaine je suis plutôt compétent ;) ).
J'ai commencé à m'intéresser à la blogosphère culinaire il y a un peu moins d'un an en recherchant je ne sais plus quelle recette qui m'amena directement chez Barbichounette. Et là j'ai découvert cet univers de passionnés qui m'entraina grâce aux liens à la découverte de ces barjots de la casserole, de ces détraqués du fouet, des malades du macaron... Les styles culinaires et les influences sont différents selon le blogger.
Du spécialiste du pain à la pro des macarons.. De la cuisine bio-végétarienne aux influences marocaines...

Et parmi ces blog, j'ai trouvé mon extra terrestre : Doriann et son blog "Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça ...". Un style littéraire incomparable, un humour terrible, des recettes délirantes (je me souviens encore du gâteau choco café à la "purée" :) ).
Et c'est en rencontrant sa pavlova choco-framboise je pense que j'ai décidé que j'allais faire ce blog...
En attendant la recette à la fin de ce billet, voila le menu pour l'invitation de ce week-end.





Roulés carotte : sur une proposition de ma soeur Marie-Annick, une autre recette de roulé qui est très sympa à l'apéro.



Ustensiles : : une plaque silicone et une plaque Flexipat


  • Ingrédients : : 450 gr de carottes, un pot de 150 gr de fromage ail et herbes (du Tartare quoi .. ) , 3 oeufs, quelque pincées de graines de carvi.



  • Modop : : Râpez les carottes et faites les précuire pendant 5 minutes à la poêle dans un peu d'huile. Salez/poivrez et épicez des graines de carvi.
    Après refroidissement, incorporez les jaunes d'oeufs. Incorporez maintenant les blancs montés en neige.
    Etalez cette pâte dans le Flexipat puis faire cuire 15 minutes à 180°. Démoulez sur la plaque silicone.
    Découpez en deux cette plaque et étalez le tartare préalablement ramolli.
    Roulez chaque moitié que vous conserverez dans un film plastique étirable au réfrigérateur avant de les tronçonner pour le service.



  • Franchement, c'est super bon, c'est moelleux... Après, il faut contrebalancer le côté sucré de la carotte par des épices (là le carvi).





    Kiwi à la coque : Allez trouver un nom pour une recette comme ça... Je vous souhaite bonne chance...

    J'avais fait un essai sympa la semaine précédente sur le principe fruit/fromage qui m'avait particulièrement plus (je le referais pour un futur billet) et j'ai voulu trouver une idée selon le même principe mais cette fois ci à base de kiwiJe vous rappelle en effet qu'il doit encore nous rester 4 ou 5 kilo....
    Je le dis directement, l'accueil n'a pas été unanime. Bichette et moi avons apprécié ce mariage alors que certains autre ont poliment indiqué que "ce n'était pas leur truc".


    • Ingrédients pour 10 kiwis à la coque : 5 kiwis, 1 boite de miettes de crabe, 3 cuillères à soupe de fromage blanc.



    • Modop : coupez chaque kiwi en 2 puis délicatement à l'aide d'une petite cuillère, enlevez la chair (il faut quelques fois invaginer la peau afin de pouvoir couper une partie un peu plus dure). Retirez la partie blanche plus ferme puis coupez en petits dés. Mélangez dans un saladier les dés de kiwi, les miettes de crabe, le fromage blanc et assaisonnez/épicez selon votre goût.
      Il ne vous reste plus qu'à remplir les demis kiwi de cette préparation et à servir frais.





    Curé Nantais Frit
    : ça commence à devenir un classique chez nous, alors autant en faire profiter tout le monde...
    Le curé Nantais est un fromage de la région nantaise qui a pas mal de caractère (qui a dit que c'est du "fromage qui pue" ?) et qui supporte très bien le passage par la friture..

    Bien sûr, un autre fromage à pâte molle avec du goût fera aussi bien l'affaire.




    • Ingrédients pour 6 personnes : 1 curé nantais, 1 œuf, de la chapelure et quelques pincées de carvi.

    • Modop : Coupez le fromage en tranches. Mélangez la chapelure et les graines de carvi.
      Il ne reste plus qu'à paner les morceaux de fromage avec l'œuf puis la chapelure.
      Faire frire juste au moment de servir et servir sur un lit de salade que vous assaisonnerez d'un trait de vinaigrette balsamique.



    C'est réellement délicieux, le mariage est vraiment réussi.


    Je suis désolé pour la très mauvaise photo, mais il faut lancer les assiettes sans attendre et quand j'ai voulu prendre des photos les convives avaient déjà bien entamé leurs assiettes.




    Pavlova choco-framboise :
    Ce dessert est celui qui a commencé à réconcillier bichette avec les desserts.
    Et à chaque fois que je le fait les avis sont unanimes : un délice.


    La surprise de cette meringue à la fois croustillante et moelleuse (si, si c'est ça..), la douceur de la chantilly et l'acidité de la framboise.. Tout est fait pour un mariage idéal.




    Je me suis souvent dit que "cette fois c'est la dernière fois... la prochaine je change de parfum".. rien n'y fait, c'est toujours cet accord qui a raison de mes hésitations.



    • Ingrédients pour une pavlova pour 8 personnes : 500 gr de framboises (surgelées), 40 cl de crème liquide, 3 CS de sucre glace, 6 blancs d'oeufs, 300 gr de sucre, 40 gr de chocolat noir, 2 CS de cacao Van Houten, 1 CC de vinaigre balsamique (si, si dans un déssert, c'est ce qui permet à la meringue d'être moelleuse à l'intérieur) et 1 carré de chocolat noir pour la déco.



    • Modop : Mettez les framboises à dégeler en évitant qu'elles ne soient les unes sur le autres. Hachez les 40 gr de chocolat grossièrement à l'aide d'un couteau (il faut qu'il reste des morceaux). Montez les blancs en neige avec une pincée de sel, et à la fin versez peu à peu le sucre tout en continuant à battre. Incorporez maintenant délicatement à la spatule le chocolat en morceaux et en poudre et le vinaigre.





    Versez la préparation dans la lèche frite sur un papier sulfurisé et égalisez. Enfournez à 180° puis baissez à 150° et faites cuire pendant 45 minutes.
    Montez la chantilly
    Tous les ustensiles (batteur, saladier..) et ingrédients doivent être bien frais .
    Commencez à battre à vitesse moyenne et augmentez la vitesse ensuite
    .
    Démoulez la meringue refroidie sur une plaque de service (passez une longue lame entre le papier sulfurisé et la meringue).
    Juste avant de servir recouvrez la meringue de chantilly puis disposez les framboise et enfin à l'aide d'un économe râpez le carré de chocolat au dessus.



    Voila, vous pouvez faire des parts généreuses car il n'en restera pas une miette.



    Le principe de la pavlova Ce dessert crée en l'honneur de la danseuse Anna Pavlova au début du 20ieme siècle est maintenant un dessert national en Australie. c'est une meringue crousti-fondante recouverte de chantilly et de fruits frais. Il va bien falloir que je me décide à faire une autre version que celle ci car ce principe permet toutes les libertés (coco/chocolat, kiwi..)
    La même pavlova faite l'été dernier..

    2 commentaires:

    Clo a dit…

    Moi je veux pas balancer, mais c'était bien bien bon...
    Bon pour le kiwi, c'était bon, mais je n'en reprendrais pas!! merci mamie :-)

    delphine a dit…

    Ce dessert est extraordinaire!
    à c'en faire peter le ventre,bah oui pas les intestins quand même!!!
    je vais même me lancer bientôt à faire ce dessert,je ne garantie pas le résultat mais bon vaut mieux essayer que de ne rien faire!!